logo de l'Association Rèpublicaine Irunaise 'Nicolás Guerendiain'

Article 2.-
Les objectifs de cette Association sont les suivants: LA DÉFENSE DES VALEURS RÉPUBLICAINES ET LA RÉCUPÉRATION DE LA MÉMOIRE HISTORIQUE

Suivez-nous sur...Logo de facebookLogo de youtubeLogo de twiter

Chronique du 10 avril 2016 à Irun

Marche Republicain

Les acts ont commencé avec una marche republicaine qui est parti de la place Ensatxe (centre republicaine pendant la republique). Apres marcher par les rues d'Irun est fini dans la Place San Juan, ou a étè recu pour les sons de la Txalaparta.

La manifestation s’est déroulée aux cris de: "Jamais deux sans trois, la République une nouvelle fois!", "Les Bourbons aux requins!", "Felipe acelera, que viene la tercera", "Felipe tirano, Irun Republicano"....

Fotos

Text lu après la Txalaparta

Bonjour à tous et à toutes.

Nous sommes réunis ici une fois de plus, pour commémorer le Avril 14, le jour de la proclamation de la Seconde République, qui a rencontré 85 ans

Un an avec le même système monarchique hérité du dictateur. Un an regardant le chef de l'Etat représente encore les intérêts du capital. Intérêts qui ne sont pas les nôtres.

Une année où le rôle de la monarchie en tant que garant de la «grande et libre» en disant dictateur est confirmé. Leur rôle dans la création du gouvernement a été méprisé. Les membres de la famille royale, y compris les deux rois, de plus en plus assiégé par la corruption.

Et tandis que, ce qui se passe avec la classe ouvrière?

Ils continuent de privatiser la santé et l'éducation, sont encore licencier des travailleurs et expulsés de leurs maisons, continuent de réduire les droits de notre classe. Sur la base lutte pour les droits accomplis depuis les jours de Franco, continuent d'avoir des milliers de tombes sans rencontrer avec les républicains tués et disparus après le coup....

Nous ne voulons pas la monarchie. Nous défendons la République. Mais la République du peuple. La République comme un élément de liaison de l' ensemble de la classe ouvrière et l'unité des peuples à défendre la liberté, l'égalité, la solidarité, la laïcité, la défense du public, le droit à l'autodétermination; la souveraineté populaire. Tout ce que ce système nous mène.

Montrer aussi notre solidarité avec les milliers de réfugiés qui ont fui pendant la guerre à une Europe oublieux, élever des murs et des clôtures, qui vendent à la Turquie, qui frappe et tue les femmes, les enfants et les hommes.

Nous voulons donc que cette loi servira à se rappeler et honorer tous ceux qui ont défendu et combattu pour les idées que nous approuvons aujourd'hui et continuer à prétendre. En bref, par la République.

Nous sommes conscients tous ceux qui ne sont pas avec nous aujourd'hui, mais restent dans nos mémoires. Miguel Sanchez, Jose Luis Santamaria, Antonio Garcia Fresnedo, Ricardo Sanchez Urolategui, Paco Lusa, Carlos Goñi, Luis Perea et Marcelo Usabiaga, qui nous a quitté l'été dernier.

Cette année, à l'anniversaire du pont international sera responsable de la levée du drapeau un des enfants qui ont dû fuir pour lui, en Septembre 1936, Agustín Prieto.

¡Vive la République!

¡Vive la III République

Hissage du drapeau sur la Place San Juan

Les musiciens ont interprété l'Hymne de Riego, l' Eusko Gudari et l'Internationale,

Partitures de l' hymme de Riego pour bande .pdf

Repas populaire

Pour en finir, autour de 50 personnes nous sommes réunies dans un Repas Populaire dans lequel on a bu à la santé de la III République

Photos et vidéo du 14 avril

Fotos

Leandro Agirretxe, 1, Local 4
Centro Cívico Palmera-Montero - 20304 Irun
Tel: 669 075 423