logo de l'Association Rèpublicaine Irunaise 'Nicolás Guerendiain'

Article 2.-
Les objectifs de cette Association sont les suivants: LA DÉFENSE DES VALEURS RÉPUBLICAINES ET LA RÉCUPÉRATION DE LA MÉMOIRE HISTORIQUE

Suivez-nous sur...Logo de facebookLogo de youtubeLogo de twiter

Chronique du 14 avril 2018 à Irun

Marche Republicain

Les acts ont commencé avec una marche republicaine qui est parti de la place Ensatxe (centre republicaine pendant la republique). Apres marcher par les rues d'Irun est fini dans la Place San Juan, ou a étè recu pour les sons de la Txalaparta.

Cette année, la martxa était accompagnée par les musiciens, qui l'ont amusé avec des chansons différentes. Des slogans ont également été criés en faveur de la république et contre la monarchie.

Fotos

Text lu après la Txalaparta

Bonjour à tous et à toutes.

Nous sommes ici pour une année de plus, pour commémorer le 14 avril, le jour de la proclamation de la Seconde République, dont elle a 87 ans

Chaque année, nous parlons du rôle de la monarchie comme garant du "Un, Grand et Libre" que le dictateur a dit. Chaque année, nous parlons de corruption, de manque de liberté, d'inégalité, etc.

Nous n'aurions pas besoin d'écrire de nouveaux textes. Il suffirait de copier celui des années précédentes, mais année après année nous voyons comment le système monarchiste-franco prend de plus en plus de mesures contre les intérêts de la classe ouvrière et des peuples. D'autres lois contre la liberté d'expression qui nous rappellent d'autres fois sont approuvées et appliquées. Plus de gens sont emprisonnés, juste pour avoir une opinion, quand les gens corrompus, accusés et condamnés sont thésaurisés chez eux et à l'étranger.

Nous avons vu les institutions assister à des événements religieux pendant la Semaine Sainte et partager des chants avec la légion, dans un pays non confessionnel. Dans d'autres cas, être photographié à côté du drapeau pré-constitutionnel. Celui de l'aigle. Et rien ne se passe. Et, le roi, comme il ne pouvait en être autrement, se mettant du côté de la droite la plus réactionnaire.

Les lois telles que la mémoire historique ne sont pas remplies. Il n'y a pas d'argent pour cela, ni de volonté politique. Il n'y a pas non plus d'argent pour les retraites, pour l'éducation, pour la santé...

Nous allons être optimistes. Nous voyons comment les gens, fatigués d'endurer, sortent dans la rue. Il descend dans la rue pour revendiquer les droits des retraités, des femmes, de la santé, de l'éducation, du droit de décider, etc. etc. Et cela ne va pas s'arrêter.

Par conséquent, nous et nous défendons la République. La République populaire La République comme élément d'union de toute la classe ouvrière et de l'union des peuples pour défendre la liberté, l'égalité, la solidarité, la laïcité, la défense du public, le droit à l'autodétermination, la souveraineté populaire. Nous exigeons la mise hors la loi du régime de Franco et toutes les lois adoptées sous ce régime, ainsi que l'abrogation de la loi d'amnistie de 78.

Nous voulons que cet acte serve de rappel et d'hommage à tous ceux qui ont défendu et combattu pour les idées que nous formulons aujourd'hui et que nous continuons aujourd'hui à défendre plus que jamais.

De même, nous demandons au conseil municipal, tel qu'approuvé dans la motion approuvée le 23 mars de cette année, qui a entre autre promis d'effectuer une reconnaissance publique le 14 avril, placez le drapeau républicain sur le balcon du conseil municipal, une demande que notre association réclame depuis 5 ans.

Nous sommes conscients tous ceux qui ne sont pas avec nous aujourd'hui, mais restent dans nos mémoires. Miguel Sanchez, Jose Luis Santamaria, Antonio Garcia Fresnedo, Ricardo Sanchez Urolategui, Paco Lusa, Carlos Goñi, Luis Perea et Marcelo Usabiaga, qui nous a quitté l'été dernier.

¡Vive la République!

¡Vive la III République

Hissage du drapeau sur la Place San Juan

Les musiciens ont interprété l'Hymne de Riego, l' Eusko Gudari et l'Internationale,

Partitures de l' hymme de Riego pour bande .pdf

Repas populaire

Pour en finir, autour de 40 personnes nous sommes réunies dans un Repas Populaire dans lequel on a bu à la santé de la III République

Leandro Agirretxe, 1, Local 4
Centro Cívico Palmera-Montero - 20304 Irun
Tel: 669 075 423